X

Commencez votre panier ici terminez votre commande sur Maillot-Bonsai ou Japon-Import et réduisez vos frais de livraison

$£¥
   
Logo maillot-erable Logo maillot-erable
Le spécialiste de l'érable japonais
Commande directe Contact Aide / Services Newsletter Payez en 3X sans frais dès 135€ d'achat
fr

Conseils - La multiplication des érables


Le semis

L'érable palmé se multiplie en grande quantité par semis, notamment pour la production de portes greffes.
Beaucoup de graines perdent leur pouvoir germinatif rapidement, aussi les graines seront semées dés le printemps suivant la récolte.

Choisir des variétés ici

La stratification de graines d'Acer Palmatum

Stratifier des graines c’est leur permettre de se réhydrater lentement pour que le processus de déclenchement hormonal se mette en œuvre.
Préparer un mélange de sable fin et de tourbe (50/50 ou1/3+2/3)
Incorporer les graines dans ce mélange, humidifier légèrement avec un pulvérisateur.
Les placer dans un sachet plastique sous vide et bien fermé à température froide (3/4°). (Réfrigérateur).
Il est conseillé pour les A. palmatum de les traiter au préalable au Thirame (fongicide 4 grammes de produit par kilos de graines).
Durant cette période les germes vont commencer à se développer, lorsque 50 pour cent des graines ont germées ils est alors temps de procéder au semis soit en extérieur au mois d’avril en couche, soit en terrine ou en pot à une température de 18°C environ en terre akadama de granulométrie moyenne. Les graines seront recouvertes par 1 à 2 mm d’akadama fine ou dans un substrat moitié terreaux, moitié sable de rivière.
La durée de la stratification dépend de la qualité et de l’état de fraîcheur des graines elle varie de 3 à 6 mois.

Le bouturage

Il s'effectue en prélevant des rameaux de 10 à 15 cm plantés en terrine au printemps en serre à multiplication, en atmosphère confinée. Enracinement en 3 à 4 semaines.
Toutes les variétés ne se prêtent pas au bouturage aussi les plus faciles sont: A.P. kiyo hime, A. P.deshojo, A. P. arakawa, .A palmatum. Remarques: les plantes issues de boutures poussent plus lentement.

Le greffage

Le greffage est une opération qui consiste à souder à un végétal ou à une portion de végétal (appelé porte-greffe) un autre végétal (appelé greffon). C'est en quelque sorte une association dans laquelle le sujet et le greffon apportent leurs caractères propres. Il y a alors une vie intime qui se crée sans mélange des deux caractères.

AVANTAGES

Amélioration de la croissance en utilisant un porte-greffe dont le système racinaire est plus vigoureux.
Les variétés produisant des graines stériles et celles ne se multipliant pas facilement par boutures, seront produites par greffage, soit 95 pour cent des variétés et cultivars de palmatum.
On peut greffer sur un jeune plant (appelé porte-greffe) issu d'un semis d'un an et dont le diamètre de tronc à sa base devra être de l'ordre de 2 à 3 millimètre ou tout au moins de la même section que le greffon.
Il y a deux périodes, soit en début d'année, janvier février jusqu'à mi-mars, soit en été du 15 au 30 juillet, en serre à multiplication.
On appelle cette technique, la greffe en placage sur table.
D'autres techniques de greffes sont possibles, mais celle-ci est la plus utilisée par les professionnels.
Pour les greffes de printemps, il est necessaire de placer le porte greffe en serre pour le mettre en végétation et de maintenir le greffon dormant en ambiance froide.
Choisir sur un pied-mère un rameau de 10 à 15 centimètres minimum selon la vigueur du porte-greffe.
Effectuer à la base de la tige une coupe franche au greffoir, en forme de sifflet.
On sectionne ensuite le porte-greffe en faisant une fente dans le tronc dans le sens de la hauteur de haut en bas pour en décoller l'écorce, on incruste le greffon qui a la même entaille, puis on maintient le tout avec un élastique à greffer; il vous reste alors à paraffiner le point de greffe, ceci afin d'éviter une trop forte déshydratation du greffon. Les végétaux seront ensuite placés dans une serre à multiplication en atmosphère confinée. Surveiller les attaques fongiques.
(Température de l'ordre de 18° à 26° C hygrométrie de +- 80 %).

INCONVENIENTS

Au niveau du point de greffe se forme un bourrelet selon les sujets, qui peut être disgracieux si il est trop haut. C'est pour cela que le point de greffe doit se situer le plus près possible du collet. On évitera ainsi d'avoir des différences d'écorces pour certaines variétés au bois décoratif:
(Acer P. sango kaki et acer P. arakawa). J’attache personnellement une grande attention à pratiquer des greffes très basses.

Le marcotage

On peut rapidement améliorer le nébari et obtenir de très beaux sujets en faisant du marcottage aérien, notamment pour du mini bonsaï et la fabrication de styles aux troncs multiples.
Pour cela, il faut planter en pleine terre soit votre bouture soit votre jeune greffe, la laisser grossir quelques années et lorsqu'elle aura un tronc de diamètre suffisant, vous pourrez alors effectuer des marcottes aériennes. Choisir une section de tronc aux courbes intéressantes, ou marcotter sous des ramifications pour faire des multi troncs.
Ce travail s’effectue au mois d'avril mai, lorsque la plante est en pleine végétation.
L'opération consiste à enlever une bande d'écorce (décortication annulaire) autour du tronc, à l'endroit ou l'on désire faire naître des racines.
Ensuite, appliquer de la sphaigne humide et la maintenir avec un plastique attaché en haut et en bas de manière à former une poche.
Faire attention que la sphaigne ne se déshydrate pas trop, pour cela, de temps en temps, injecter de l'eau à travers le plastique à l'aide d'une seringue.
Au bout de quelques semaines, des racines apparaîtront au niveau de la décortication.

Le sevrage

Le sevrage de la marcotte aura lieu soit à l'automne si vous apercevez suffisamment de racines dans le sachet en plastique par transparence, soit au printemps suivant, en assurant une protection hivernale de la marcotte pour éviter le gel des radicelles. Il faut couper au sécateur ou à l'aide d'une scie juste en dessous des racines, en laissant un à deux centimètres, ce qui permet de les surélever par rapport au fond du futur pot.
Mettre ensuite votre nouvel arbre en pot en le fixant solidement à sa poterie avec une cordelette par l’extérieur du pot et les branches de manière à ce que le vent ne casse pas les jeunes racines ;
L'arbre sera ensuite cultivé normalement mais abrité du vent puis ensuite planté en pleine terre ou en bac.


Paiement sécurisé

Secure payment

Livraison

Nos partenaires logistique :
ColiPoste DPD

Conseils, Commandes

04 74 55 23 48
Pépinière MAILLOT-BONSAÏ
Le Bois Frazy
01990 RELEVANT - FRANCE
sur rendez-vous
Mon compte Mon panier Newsletter Abonnement RSS Aide / Services
Logo maillot-erable
Le spécialiste de l'érable japonais
Voir nos autres sites
Maillot-Bonsai JaponImport
Vous aimez Maillot Bonsaï, partagez sur  facebook
Conditions générales de vente   -   Mentions légales   -   Déclaration CNIL N°1094366   -   © Maillot Bonsaï 2013 - 2019